Qccc

Que sont les essais non-destructifs (END)?

Qu'est-ce que l'industrie des essais non-destructifs?

Les essais non destructifs (END) sont un type spécialisé de travail qui rempli un rôle critique dans les industries manufacturières et de construction au Canada. L'industrie regroupe des techniciens hautement spécialisés qui utilisent des équipements et des techniques sophistiquées pour évaluer les régions qui sont difficiles ou impossible à évaluer à l'oeil nu.

Les techniciens inspectent des chaudières, des cuves, de la tuyauterie, des matériaux de construction, des processus de fabrication et jonction et ils évaluent l'intégrité des structures soudées pour en assurer l'opération sécuritaire et efficace conformément aux codes sévères gouvernementaux et aux normes strictes de l'industrie.

Les entrepreneurs en essais non-destructifs offrent des services d'inspection à des clients oeuvrant dans la fabrication, la construction ou l'entretien de:

  • usines de tuyaux, pipelines
  • raffineries de pétrole, usines et terminaux d'huile et de gaz
  • usines de pâtes et papier
  • usines de production et de transformation de produits chimiques
  • mines
  • avions
  • centrales thermiques et nucléaires
  • réservoirs de stockage et autres installations connexes

Les méthodes d'essais non-destructifs incluent la radiographie, le radar pénétrant GPR, les ultrasons, l'examen magnétoscopique, le ressuage et le courant de Foucault.

Inspection par radiographie

La méthode traditionnelle de radiographie est le procédé de faire une image permanente sur pellicule radiographique des objets à inspecter dans le but de détecter les défauts. Ceci s'effectue en exposant l'objet à inspecter à une source de radiation de rayons X ou de rayons gamma générés électriquement. La radiation traverse l'objet et est captée sur une pellicule radiographique. Cette pellicule est alors développée et visionnée par des techniciens qualifiés qui peuvent déceler les défauts et les anomalies conformément aux divers codes et aux diverses normes. Cette méthode d'inspection est utilisée dans plusieurs applications telles:

  • le contrôle de la qualité des soudures sur les pipelines et autres installations semblables en utilisant des chenilles internes ou des capacités d'expositions externe;
  • le contrôle de la qualité des matériaux et des soudures dans la fabrication en atelier ou en usine, tant pour la construction nouvelle que pour l'entretien;
  • l'inspection de l'intérieur d'équipement sans besoin de le démanteler;
  • l'inspection pour la corrosion ou de l'épaisseur des parois dans la tuyauterie en utilisation ou de cuves en utilisant des « clichés d'ombrage » ; et
  • la radiographie de carottes géologiques.

Les développements récents en radiographie digitale, qui ne requiert pas l'utilisation de pellicules et d'équipement de développement dispendieux ont permis à la radiographie de servir dans d'autres genres de travail comme le contrôle de la qualité dans la fabrication à volume élevé.

Radar pénétrant GPR

Cette méthode utilise les ondes radio pour détecter les objets enfouis dans tout matériel non-métallique et est utilisé en remplacement ou conjointement à la radiographie pour:

  • l'inspection des dalles de plancher de béton pour localiser les câbles de tension ou les tubes électriques avant de couper ou de perforer
Inspection par ultrasons

Cette méthode utilise des ondes sonores générées électriquement pour pénétrer un objet pour détecter des défauts. La réflexion, la réfraction ou l'absorption sonique est alors visionné et enregistrée sur un écran pour interprétation. Ce processus requiert un niveau de compétence et d'expérience beaucoup plus élevé pour en arriver à une interprétation précise. Cette méthode d'inspection est utilisée dans plusieurs applications telles:

  • l'inspection de la qualité des soudures dans la fabrication et l'installation de tuyauterie;
  • des enquêtes de corrosion sur les pipelines en service et/ou sur les installations pour établir un historique de l'équipement;
  • le contrôle de la qualité des soudures et des matériaux dans les cuves, les ponts et les installations structurales;
  • l'inspection de l'épaisseur des parois des cuves et des installations; et
  • le contrôle de la qualité des soudures des rails continues de chemin de fer.

Les développements de l'équipement d'inspection par ultrasons tels l'échographie à déphasage et la technologie de trois dimensions (3D) ont considérablement accru la flexibilité et l'adaptabilité de l'inspection par ultrasons pour tous genres d'essais non-destructifs.

Examen magnétoscopique

Cette méthode d'inspection détecte les défauts de surface ou proche de la surface des matériaux ferromagnétiques. Un champ magnétique est induit dans l'objet à inspecter à l'aide d'un électroaimant. Un médium de détection contenant des particules magnétiques est alors appliqué et celle-ci se regrouperont autour des défauts causant des irrégularités dans le champ magnétique. Le médium de détection peut être humide, sec ou même fluorescent.

Ce processus est effectué sur le chantier à l'aide de carcans magnétiques portatifs ou en atelier en utilisant un banc magnétique. Le banc est plus efficace pour des grandes quantités de travail. C'est un processus très simple et économique mais limité aux matériaux ferromagnétiques. Il a plusieurs applications telles:

  • l'inspection de la qualité de la fabrication de tuyauterie dans la construction et dans l'entretien des usines de pâtes et papier;
  • l'inspection des réparations de chaudières et des pièces de fixation;
  • l'inspection de pièces automobiles ou industrielles pour déceler des fissures;
  • l'inspection de la qualité des valves et de moules divers;
  • l'inspection d'entretien préventif de compresseurs de gaz et d'installations connexes; et
  • l'inspection de boulons de structure ou d'équipement pour déceler des fissures.

Le ressuage

Le ressuage est utilisé pour déceler les défauts de surface de matériaux ferreux et non-ferreux. Une teinture pénétrante est appliquée sur la surface d'un objet et laissée pour une période brève pour permettre à l'action capillaire l'attire à tout défaut de surface. On applique alors un révélateur et les défauts peuvent être observés par le technicien.

Ce processus est simple, versatile et économique. Il peut être amélioré par l'utilisation de teintures très colorées ou fluorescentes. Le seul inconvénient est que l'on ne peut déceler que les défauts de surface.

Ce genre d'inspection est utilisé pour les mêmes types d'applications que l'examen magnétoscopique mais aussi sur des matériaux non-ferromagnétiques de même que sur des alliages et l'acier inoxydable. Ces autres utilisations incluent:

  • l'inspection annuelle des appareils de levage pour les hélicoptères de lutte contre les feu de forêt; et
  • le contrôle de la qualité des soudures des pièces en acier inoxydable dans le usines de tuyaux.

Le courant de Foucault

La technique d'inspection par courant de Foucault est utilisée pour des matériaux non-magnétiques ou peu magnétiques tels le laiton, le cuivre et l'acier inoxydable pour déceler des fissures, mesurer l'épaisseur du matériau, mesurer l'épaisseur d'un revêtement, mesurer la conductivité pour identifier le matériau, détecter le dommage causé par la chaleur, déterminer la profondeur de cémentation, l'usure de la selle, l'usure en cratêre, les fissures transversales, gonflements causés par le gel, les crevasses, les creux et le contrôle a surveillance du traitement thermique. Ceci fait que le courant de Foucault est un outil utile pour déceler le dommage causé par la corrosion ou tout autre dommage qui cause l'amincissement des revêtements des avions ainsi qu'à l'intérieur des tuyaux des échangeurs thermiques et des tubes vaporisateurs. La méthode de courant de Foucault est excellente pour déceler les défauts de surface ou proche de la surface, est sensible aux fissures et autres défauts et requiert peu de préparation de la pièce à inspecter. Son usage est restreint aux matériaux conducteurs avec une surface accessible à la sonde. L'inspection par courant de Foucault est utilisée dans:

  • les usines d'automobiles,
  • les raffineries,
  • la climatisation et
  • les trous de rivet dans les avions.